camille rousseau

NNIPAS - NI.OST - Belgium

Ostende 02/2013

Enregistrer, mémoriser et canalyser l’ énergie de nos ensembles. Cette energie est concentrée autour de nos points de rencontre. Dessiner ces points, reconstituer les espaces et les accentuer.
Je débute ce travail autour de ma question. D’ou vient cette necessité de partir ?

Ce matin, Gare du Nord l’énergie se retrouve autour d’une enveloppe et notre rencontre prend le chemin d’une dérive.

Il est 11h40. Nous basculons dans notre propre dimension.

“Aller ... Et si on allait ... “ à Dunkerque ?! “
Silence.
Signal du controleur : “Le train entre en gare de Maubeuge.”
- Attendez, c’est d’une voiture dont on a besoin...Je continue avec eux.

Je me suis sentie libre avec la conviction de réussir face a ce nouvel exercice.
Cellui - ci me permet d’affronter mes peurs.
Ostende je veux me perdre et capturer cette intensité car elle me semble juste Je me laisse donc porter autour de ce nouvel ensemble. Cet ensemble est une capsule spa- cio temporelle. C’est un vaisseau.

On l ‘appel NNIPA et Il m’entraîne.
C’était eux, l envie d être avec eux, leurs visions calibre le trait de mon crayon. En cherchant les lignes de nos parcours, je dessine aujourd’hui cette énergie et j’en produis une carte et shématise les émotions que je trouve chez eux,
celle que je trouve chez moi. J’en rejoins les coordonnées.